Suivez-nous sur

ELECTRIQUE & HYBRIDE

ESSAI HYUNDAI KONA HYBRID 2020

LE CHOIX DE LA TECHNOLOGIE

Non content d’offrir un vaste choix de motorisations thermiques et électrique sous une même carrosserie, le constructeur coréen ajoute l’hybride qui porte à quatre les moteurs disponibles sur ce Kona très tendance.

Les clients Hyundai ont désormais l’embarras du choix entre les moteurs thermiques essence et diesel, le full électrique et enfin l’hybride. De quoi satisfaire tous les besoins sur une même carrosserie. Le principe est simple, on craque d’abord pour le look du Kona et ensuite il n’y a plus qu’à choisir la motorisation qui correspond le plus aux besoins de chacun.

UN APPÉTIT D’OISEAU

Petit par sa taille, ce qui lui permet de se faufiler avec aisance en ville tout en offrant une habitabilité convenable à bord, le Kona Hybrid est également petit dans sa consommation avec des valeurs qui ne dépassent guère les 5,0 litres aux 100 km. Il faut dire qu’au volant de ce Kona Hybrid c’est plutôt du genre cool et on a pas franchement envie de jouer les pilotes car ce n’est pas son rayon et il le fait vite comprendre. Pas vraiment excitant au volant, ce Kona Hybrid cache son trésor dans l’exploitation de son moteur hybride qui combine un bloc 4 cylindres 1.6 litre de 105 ch qui fonctionne selon le cycle Atkinson avec un moteur électrique développant 42 kW et 170 Nm de couple, le Kona Hybrid offre une puissance cumulée de 141 ch. L’ensemble est couplé avec une boite auto double embrayage à 6 rapports. Au volant, comme nous le disons plus haut, le Kona Hybrid n’est pas le plus dynamique de la bande, mais son bonheur est ailleurs avec un silence de fonctionnement et surtout avec ce passage limite imperceptible entre le thermique et l’électrique. Un vrai confort d’utilisation et ce d’autant que le Kona Hybrid est du genre éco-conduite avec le système Eco Driving Assist qui indique au conducteur comment conduire à l’économie en fonction de la route grâce aux données de géolocalisation du GPS. C’est beau la technologie !

Le constructeur coréen aime les tables de multiplication et il le démontre avec cette 4ème motorisation sur son petit SUV Kona. Une bonne façon de plaire à tout le monde en couvrant presque tous les besoins et en s’assurant un quasi succès et ce d’autant que le Kona est le véhicule de la marque le plus vendu en France.

Photos Laurent SANSON / Châteauneuf-du-Pape (84)

CATÉGORIES & MARQUES

L’ACTU SPORT EN NORD

IDENTIFIER VOTRE VÉHICULE

COMPARATEUR ASSURANCE

LA COTE DE VOTRE AUTO

PARTENAIRES

 

 

PUB

PUB

ARTICLES SPONSORISÉS

Plus dans ELECTRIQUE & HYBRIDE